En plus des matériaux traditionnels dont plusieurs sont employés depuis des millénaires, comme le bois, la brique pleine et le bloc de béton, l’industrie des matériaux de bâtiment propose maintenant de nouvelles techniques et produits conçus pour améliorer le confort des maisons. Parmi les plus connues, on retrouve la construction à ossature en bois, la brique « à joint mince » et le béton cellulaire, ou thermopierre. Ces matériaux sont également utilisés par ceux qui se soucient de l’environnement et désirent une vie plus saine.

L’ossature bois

Le bois est l’un des plus anciens matériaux de construction et il est de plus en plus utilisé de nos jours. Réputé pour sa beauté incomparable, sa résistance et sa durabilité, le bois s’est imposé progressivement comme le matériau de construction du XXIe siècle et affiche une croissance de 35 % par an. Son utilisation dans l’habitat moderne reflète nos préoccupations environnementales et un retour affirmé vers les traditions. Le bois n’est plus l’apanage des chalets et il est de plus en plus utilisé par les architectes et les designers pour créer des maisons résolument modernes qui respirent la tranquillité et le bien-être.

 

L’ossature de bois est la technique la plus utilisée aujourd'hui sur les chantiers de construction de par le monde. Il se construit chaque année aux États-Unis plus d'un million de maisons individuelles à ossature en bois. Mieux encore, ce type de construction représente plus de 90 % de la production de maisons individuelles neuves au Canada et en Suède.

 

Si l’on continue à perfectionner les techniques de construction et les produits ligneux, le bois continuera certainement de jouer un rôle crucial dans la construction durable pour plusieurs années à venir.


La brique

 

La construction de briques redevient tendance, ce matériau ayant été boudé après la Seconde Guerre mondiale au profit des constructions de béton et de parpaing plus rapides à édifier. La principale innovation dans ce domaine est la brique dite « à joint mince ». Ces briques sont parfaitement calibrées ce qui permet de les assembler très facilement, non plus avec du mortier comme auparavant, mais avec une colle spéciale. Disponible dans des formes, des dimensions et des couleurs différentes (rouge, jaune, orange…), la brique présente de nombreux avantages : elle est durable et écologique; elle n’a aucun impact connu sur la santé; elle procure une bonne isolation phonique; elle jouit d’une inertie thermique importante (supérieure à celle du parpaing) conservant la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été, ce qui aide à réduire les coûts d’isolation; elle procure une meilleure qualité de l’air à l’intérieur de la maison; et elle est très résistante au feu.

 

Le béton cellulaire

Dans les constructions récentes, le béton a souvent remplacé la pierre, qui est de moins en moins utilisée parce qu’elle est chère et difficile à travailler. Pour une construction de qualité supérieure, rien ne surpasse le béton. Cependant, le béton cellulaire, ou thermo pierre, présente certains avantages intéressants comparativement au béton traditionnel : il s’agit d’un matériau 100 % naturel, sain, non toxique, non cancérigène et 100 % recyclable. Il requiert peu d’eau, de matières premières et d’énergie; il régularise naturellement l’humidité; il supprime la condensation et les moisissures, ce qui en fait un excellent isolant; il possède une inertie thermique importante (retient la chaleur en hiver, la fraîcheur en été); il permet d’économiser jusqu’à 50 % sur les coûts de chauffage; il se pose facilement et rapidement car il est plus léger et couvre une plus grande surface que le parpaing ou la brique.

 

Des choix écologiques

Ces matériaux sont fort populaires pour la construction de maisons plus saines, plus durables et plus confortables. Ainsi, construire de façon plus « verte » devient de plus en plus abordable et idéal grâce aux nouveaux matériaux maintenant offerts sur le marché.

Les matériaux de construction  -  d’hier à aujourd’hui